RESSOURCES ENERGETIQUES : De nouvelles licences d’exploitation du pétrole et du gaz en vue

    16
    Plateforme pétrolière

    En République Démocratique du Congo, le ministère des Hydrocarbures se prépare au lancement avant la fin de cette année, d’un cycle d’octroi de licences d’exploration qui couvrira plus de 20 blocs pétroliers et gaziers en onshore. L’information a été livrée vendredi 5 avril 2019 par un communiqué officiel du ministère. Les périmètres concernés couvriront le bassin côtier le long de l’Atlantique, autour du lac Tanganyika au Sud-Est et dans la Cuvette Centrale. C’est la première fois, depuis l’adoption du nouveau code pétrolier en 2015, que des blocs sont ouverts au marché en RD Congo. La nouvelle réglementation prévoit de relancer le secteur en imposant plus de transparence, en rendant obligatoire les appels d’offres publics pour les permis d’exploration et d’exploitation. Ces dernières années, la volonté des pouvoirs publics de diversifier l’économie avec plus de recettes d’hydrocarbures avait conduit le gouvernement à attribuer des blocs d’exploration dans des zones protégées comme le parc national des Virunga qui abrite des espèces en voie de disparition. Si le nouvel exécutif que dirigera Félix Tshisekedi a promis d’instaurer un nouveau mode de gouvernance, il n’a pas encore révoqué les licences attribuées jusqu’ici. Récemment, il a été annoncé qu’une commission a été mise en place pour évaluer si des travaux de forage y seront réalisés. La RDC produit environ 25000 barils par jour de pétrole malgré des réserves récupérables estimées à plus de 5 milliards de barils.
    AVEC ECOFIN

    Pas de commentaire