REGIDESO : Directeurs Ouestafs, juteux marchés pour Ouestafs

    12
    Siège de la Regideso à Kinshasa

    L’expertise nationale a du mal à faire ses preuves tant les opportunités font défaut. A la REGIESO, des juteux marchés sont accordés à des sociétés ouest-africaines au détriment de celles de la RDC.
    La REGIDESO a, en effet, accordé à une société burkinabé, Faso General Technology» (FGT), le marché du renforcement et à l’extension des réseaux primaires, secondaires et tertiaires de Binza Météo et Djelo Binza.
    L’Etat qui est toujours actionnaire unique de l’entreprise commerciale a, en effet, conclu avec la REGIDESO, deux contrats de performance à cause desquels certains postes-clés de la société ont été confiés aux experts de la firme Eranove/Sénégalaise des eaux (SDE), tous des Ouest-africains.
    Voilà six ans que ça dure sans que la situation financière et managériale n’enregistre une considérable amélioration à en croire la mouvance syndicale de la REGIDESO. Selon un un rapport interne souligne que la société a brillé par l’amenuisement des ressources financières, le faible taux de rendement réseau et la précarité de la couverture en produits chimiques.
    Sur les sites de Méteo et Djelo Binza, la REGIDESO s’emploie encore à recoller des pans de son réseau ouest. Des travaux consistent notamment en la pose d’une nouvelle conduite de refoulement dite DN 900 FD reliant la station SP-HP-Ozone au réservoir de Météo, sur un linéaire de 4400 m. La REGIDESO change aussi sa conduite de refoulement DN 700 FD reliant SP-HP-Météo au réservoir de Djelo-Binza, sur un linéaire de 4950 m. Autres travaux, pose de 82 km de conduites DN700 à DN400 FD et DE160 à DE315 PEHD pour le renforcement du réseau de distribution primaire et secondaire, pose de 55 km de conduites DE63 à DE110 PEHD pour le réseau de distribution tertiaire dans les nouvelles zones de l’étage Ozone gravitaire et enfin, la réhabilitation du réseau existant par la fourniture et pose de 43 Km de conduite DN700 FD et DE63 à DE280 PEHD ainsi que de10.177branchements et de 25 chambres de vannes. Selon nos sources, les Burkinabés de FGT s’emmêleraient plutôt les pinceaux.
    P.L.

    Pas de commentaire