RD CONGO – REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE : Le réchauffement des liens de coopération à l’ordre du jour

    66
    Le Vpm Léonard She Okitundu à Alger

    Le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de l’intégration régionale de la RD Congo, Léonard She Okitundu Lundula, en visite officielle à Alger capitale de République Algérienne Démocratique et Populaire, a été reçu par son homologue Abdelkader Messahel au quartier général des Affaires Étrangères situé aux Anasers.
    Après la chaleureuse et rituelle poignée de main devant des caméras, les deux plénipotentiaires ont eu un tête-à-tête suivi d’une séance de travail de plus d’une heure et demie, à laquelle ont pris part les délégations des deux parties en présence.
    Kinshasa et Alger, rappelle-t-on, entretiennent de solides relations d’amitié et des liens historiques cimentés par leurs luttes de libération du néocolonialisme.
    Sous l’impulsion de leurs chefs d’Etats respectifs, Joseph Kabila Kabange et Aziz Bouteflika, Léonard She Okitundu et Abdelkader Messahel ont entrepris de réchauffer ces liens dans les domaines de la lutte contre le terrorisme, l’enseignement supérieur et universitaire, la recherche scientifique et l’économie. L’exploitation pétrolière et gazière, ainsi que le domaine de l’électricité feront aussi l’objet des discussions au niveau de la future grande commission mixte entre les deux pays. Des consultations politiques régulières sont prévues, qui approfondiront les domaines de cette coopération.
    Alger qui souhaite la stabilité en RD Congo, salue le succès diplomatique de Kinshasa au Sommet Extraordinaire de la Double Troïka tenu du 23 au 24 avril 2018 à Luanda en Angola. Pour sa part, Leonard She Okitundu a transmis à Abdelkader Massahel les salutations du Chef de l’État rd congolais Joseph Kabila à son homologue algérien Aziz Bouteflika.
    Le patron de la diplomatie rd congolaise a rappelé le soutien de l’Algérie à RD Congo sur le plan international à travers trois de ses ressortissants : Said Djinnit, l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies dans les Grands-Lacs ; Chargui Smail, le commissaire politique et sécurité de l’Union Africaine, et Leila Zerrougui, l’actuelle représentante spéciale du secrétaire générale des Nations Unies et patronne de la mission onusienne en RD Congo.
    Occasion dont a profité Léonard She Okitundu pour brosser les grandes lignes l’évolution de la situation politique dans son pays à l’approche d’élections entièrement financées par le gouvernement. Alger a salué cette décision de Kinshasa de financer ses propres élections afin d’éviter les injonctions étrangères, et occidentales en particulier.
    Le Ministre algérien des affaires étrangères a déclaré détenir les manuscrits de dernières lettres de Patrice Emery Lumumba, un leader politique dont l’Algérie salue le combat en faveur de la RD Congo et de l’Afrique entière.
    Et pour marquer l’urgence de cette volonté politique de réchauffement des relations entre Kinshasa et Alger, les deux géants du continent africain ont signé, dimanche 29 avril 2018, deux importants accords de coopération.
    F.L. AVEC LE MAXIMUM

    Pas de commentaire