PORT DE KALEMIE : Le projet déjà pris en charge par la BM

    97
    Le port de Kalemie

    La réhabilitation du port de Kalemie, sur le lac Tanganyika, figure sur le programme d’urgence de 100 prochains jours planifié par le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi. Mais il se trouve que ce projet a déjà été pris en charge la Banque Mondiale (MB).
    Selon les projections du Chef de l’Etat, les travaux de la réhabilitation du port de Kalemie devraient être financés par le Fonds de promotion de l’industrie, FPI, à hauteur de 66 millions USD. Ce port, véritable plaque-tournante des activités mercantiles dans les pays bordiers du lac Tanganyika, à savoir la RDC, la Tanzanie, la Zambie, le Burundi et le Rwanda, devrait être modernisé à court terme à travers le Projet de facilitation du commerce dans la région de grands lacs, PFCGL, financé par la BM. Fin 2018, la firme italienne SIM PA a été recrutée pour quelque 373.050 USD. Durée des travaux, 165 jours étalés sur six mois. Une période qui ne correspond pas du tout au calendrier du Chef de l’Etat. En outre, le financement des travaux de modernisation du port de Kalemie est estimé à 66 millions USD, selon la présidence rd congolaise alors que la BM table plutôt sur un coût minimaliste: l’ensemble du Projet de facilitation du commerce dans la région de grands lacs ne devrait guère dépasser les 80 millions USD. Le projet comporte, en effet, deux étapes, avec une première phase de dons et de crédits (pour une enveloppe totale de 79 millions USD) en faveur de l’Ouganda, de la RDC et du Rwanda, et une seconde phase (totalisant 61 millions de dollars) en faveur du Burundi, de la RDC, de la Tanzanie et de la Zambie. Selon la BM, la RDC a déjà absorbé plus de 34 millions UDS du projet.
    POLD LEVI

    Pas de commentaire