PATRON DE BANA OK : Pour Franco, Simaro réclame un mausolée

    9

    Jeudi 12 octobre 2017, date anniversaire du décès de Luambo Makiadi Franco – Ya Fuala – survenu un certain 12 octobre 1989 – les membres de sa famille, des musiciens, ses amis et connaissances se sont, dans la matinée, réunis au cimetière de la Gombe devant la tombe de l’illustre disparu pour observer une pensée pieuse et déposer des gerbes de fleurs pour honorer sa mémoire.
    A cette occasion, Simon Lutumba Ndomanueno dit « Simaro Masiya », guitariste-accompagnateur qui fut un de proche et fidèle collaborateur du disparu depuis qu’il intégrait le TP OK Jazz en 1961, a pris la parole. Notamment, pour rappeler au souvenir des vivants rassemblés là, la vie professionnelle partagée avec la tête d’affiche de ce grand orchestre africain en mettant en exergue le talent, le savoir-faire dans la direction de cet ensemble musical.
    Occasion pour Simaro de se rappeler et de rappeler que les responsables de l’Hôtel de Ville de Kinshasa n’avaient pas encore réalisé la promesse faite à la communauté des musiciens congolais de construire un mausolée sur la tombe de Franco en vue de l’honorer davantage.
    Simaro Lutumba estime et l’a dit, qu’il serait de bon aloi de récompenser, de reconnaître les mérites des musiciens par des actes palpables et à grands impacts. Car, ces ambassadeurs de la musique de notre pays ont défendu – et continuent à défendre – valablement à travers différentes villes et contrées du monde, l’emblème national. Un rappel qui vaut bien son pesant d’or.
    Zenga ntu

    Pas de commentaire