MUSIQUE CHRETIENNE : Mike Kalambay, un LP pour les fêtes de fin d’année

5
Mike Kalambay

Il était encore tout jeune, lorsqu’au début de l’an 2010 il évoluait déjà dans le sillage du chanteur chrétien Thomas Lokofe, alors au mieux de son succès. Lui, c’était Mike Kalambay, qui se recherchait encore. Persévérant, il réussit à décrocher un featuring avec la déjà célèbre chanteuse Marie Misamu dans l’opus intitulé « Muasi akotanga makila ». A sa sortie, l’œuvre cartonne et se classe au top du hit-parade à l’époque. Mike, qui a réussi un duo du tonnerre avec Misamu, attire l’attention des mélomanes chrétiens. L’occasion était donnée pour Mike Kalambay, qui a réussi un magnifique duo avec Misamu, d’attirer l’attention des mélomanes chrétiens.
Sans perdre du temps, Mike Kalambay qui entretenait déjà un groupe musical, décide d’entrer en studio et enregistre son premier album : « Ngolu » (la bénédiction, la grâce). L’œuvre se révèlera une bénédiction, effectivement et récoltera un grand succès dès sa sortie sur le marché. L’artiste prend dès lors un prend un départ fulgurant dans un marathon où il tient bonne place dans le peloton de meneurs. L’artiste a produit une succession de chefs-d’œuvre qui font grabuge sur le marché, et fait l’objet de nombreuses sollicitations. Ce qui fait que, depuis 2014, l’auteur de « Ngolu » est souvent en dehors de la capitale qui l’a vu naître musicalement.
Dans le domaine discographique, « Ngolu » sera suivi d’autres tubes comme « Par la grâce de Dieu », édité en deux volets (Vol. 1 et 2) dont le baptême officiel (sortie) a eu lieu lors d’une grande assemblée religieuse à Lubumbashi, capitale de la province du Haut-Katanga. Signalons que cet événement s’est déroulé au stade de la Kenya bondé du monde où Mike et son groupe ont émerveillé. Actuellement, c’est un nouveau tube de Mike, « Je suis l’étoile de Dieu », qui fait la joie des amoureux de la musique dite religieuse. De succès en succès, ce dernier opus ne fait que confirmer la dimension prise par Mike Kalambay dans ce domaine de chanter pour louer et glorifier l’Eternel ainsi qu’en même temps, évangéliser et récupérer les brebis perdues… Mike continue d’évoluer avec la grâce divine.
Sur le plan des voyages, Mike est toujours entre deux avions. Il a, dernièrement, témoigné lors de ses concerts, les chrétiens répondent très nombreux, provoquant des débordements extraordinaires et on voit Dieu exploser en gloire, des gens fondre en larmes : des signes évidents d’onction qui témoignent la puissance divine, explique-t-il.
Sur différents réseaux sociaux, pour ceux qui adorent les téléchargements en ligne, les œuvres de Mike Kalambay, surtout sa dernière réalisation : « Je suis l’étoile de Dieu » est très présente et plusieurs fois visitée. Toutefois, Mike reconnaît qu’il ne récolte pas que des succès ou félicitations ; mais il reçoit quelques fois des critiques. « A l’abondance du cœur, la bouche parle », a-t-il fait savoir. Mike garde la tête froide, tout son courage et poursuit son bonhomme de chemin.
Pour son public de Kinshasa, son fief naturel, il promet dès l’année prochaine un ambitieux programme. Avec son orchestre, il va, au moins chaque année, livrer une grande production dans un stade de la place. Pour le moment, il demande aux mélomanes de prendre patience, parce qu’il est en préparation en studio d’un LP (Long Playing), c’est-à-dire un maxi-single dont il n’a pas dévoilé le nom, qui sera largué sur le marché pour le plaisir de tous les enfants de Dieu. Ce LP, a-t-il conclu, comptera 4 ou 6 titres pour les fêtes de fin d’année.
Zenga Ntu

Pas de commentaire