MODE ET BEAUTE : L. Davina Couture à Rotana Kin Plaza

    21
    Les Lumanu à Kin Plaza

    Il n’y a pas un sans deux ! L. Davina Couture se déploie à Kinshasa. Après l’installation de son atelier boutique de la cité Maman Mobutu, L. Davina Couture élargit encore son cercle avec l’ouverture, vendredi 13 octobre 2017, de son extension à Rotana Kin Plaza. Véronique et Davina Lumanu, mère et fille, ont organisé un événement haut en couleur pour marquer l’ouverture de la boutique dans un cadre VIP à Gombe. Un parterre d’invités triés sur le volet a effectué le déplacement de Rotana Kin Plaza. Des femmes d’affaires, des politiques et la jet set de Kinshasa et d’ailleurs, tous ont pris d’assaut la galerie marchande de Rotana Kin Plaza, qui a servi de cadre à l’occasion, à un défilé de mode. Une manifestation qui a eu le mérite de mettre en valeur les créations de L. Davina Couture et la consécration de son extension dans la ville de Kinshasa, plus précisément dans la commune de la Gombe, centre par excellence des affaires.
    Véronique Lumanu, patronne de la boutique éponyme de sa fille Davina n’a pas caché sa joie et sa fierté face à cette présence, plutôt nombreuse, preuve de soutien et d’appui de ses hôtes. Dans le mot de circonstance prononcé à l’occasion, Véronique Lumanu a retracé d’un trait l’historique de L. Davina Couture. Elle a rappelé que cette unité de production du secteur de la mode constitue pour elle une structure qui emploie des jeunes et lutte ainsi contre leur chômage, surtout celui des jeunes filles, qui la plupart de temps, sans travail, donc oisives, s’adonnent au plus vieux métier du monde, la prostitution. Une préoccupation qui rejoint ainsi une des préoccupations du Chef de l’Etat, Joseph Kabila, qui souhaite voir chaque congolais participer au développement du pays en créant des emplois.
    Aujourd’hui, L. Davina Couture, créée en 2013, gagne en envergure grâce au travail de qualité et à la beauté de ses ouvrages. Ici, la couture est une activité qui répond aux besoins des hommes et des femmes. Et l’équipement disponsibilisé à cet effet est, comme on dit, « dernier cri ». Ce qui fait la joie et l’engouement du personnel autant que de tous ceux qui en franchissent le seuil.
    Le travail, naturellement, est de qualité. L. Davina rivalise avec les meilleures maisons du genre en Europe et ailleurs. Il suffit d’aller y jeter un coup d’œil pour s’en rendre compte. La maison exerce en étroite collaboration avec Vlisco, le concessionnaire exclusif des wax hollandais en RD Congo. « Parce qu’on ne peut parler mode sans parler tissu », explique-t-on. Ce mariage de raison fait l’affaire de deux partenaires. « Vlisco a mis en place un mécanisme d’accompagnement qui rend les femmes belles et entreprenantes », déclare Véronique Lumanu, justifiant ainsi leurs liens d’affaires, mettant les femmes en exergue et renforçant leur beauté par la qualité de leur habillement visiblement produit par des maisons expertes et de renommée internationale.
    DAVID MUTEBA KADIMA

    Pas de commentaire