MAXIMISATION DES RECETTES AU SUD KIVU : 25 motos pour la DPMER

    41
    Motos de la DPMER Sud Kivu

    Une cérémonie inédite depuis la création de la Direction provinciale de mobilisation et d’encadrement des recettes (DPMER) : le don et la remise de 25 motos pour assurer la mobilité des agents. Et un énorme ouf de soulagement du ministre provincial des Finances, David Kwetakiswe, qui dans son discours de remerciement s’est chargé d’appeler le service bénéficiaire à mettre à l’ouvrage dans le but de renflouer les caisses de la province et ainsi de donner au gouvernement provincial les moyens de sa politique. “Or force est de constater que la DPMER depuis sa création peine à s’acquitter de ses obligations” a martelé le ministre. Avec la cérémonie de ce jour, Claude Nyamungabo veut ôter tout prétexte à la DPMER de ne pas réussir à maximiser les recettes provinciales.
    Aujourd’hui 25 motos sont reçues, fruit du partenariat entre le gouvernement provincial et PROFIT CONGO, un programme de la Banque mondiale pour renforcer les capacités des institutions financières de la province. Et désormais, la DPMER déploiera dans tous les territoires du Sud-Kivu, a annoncé pour sa part le Chef de l’exécutif provincial. Mais c’est de lui que sont parties les remarques les plus caustiques à l’endroit de cette régie financière provinciale accusée, en son temps, par le prédécesseur du Gouverneur actuel de “ne pas aider le gouvernement provincial “. Me Claude Nyamungabo n’y est pas allé de mains mortes pour rappeler aux agents de la DPMER ce qu’ils doivent faire maintenant :”…en deux mois et demi d’exercice de pouvoir, je dois vous faire part de ma déception”. “Des assignations vous seront faites et nous vous rétrocéderons ce qui vous revient si vous réalisez de bonnes recettes”. Aux applaudissements frénétiques a succédé un froid glacial de la part des agents se rendant compte qu’en réalité une épée de Damoclès était suspendue sur leurs têtes. Non seulement le nouveau Gouverneur tient à sanctionner mais aussi il entend engager des poursuites judiciaires à l’encontre de ceux qui seront pris la main dans le sac.
    Pour le numéro un du Sud-Kivu, il faut dégraisser ce mammouth qu’est la DPMER, mais en attendant il faut lui donner des nouvelles directives pour qu’il soit utile à la province. La rigueur du Gouverneur tient au fait qu’il a l’obligation de résultat comme il l’avait promis devant la représentation provinciale. Claude Nyamungabo a à coeur les pertinentes résolutions de la dernière conférence des Gouverneurs de province tenue à Goma sous la haute direction du Président de la république, sous le thème de “la mobilisation des recettes propres aux provinces et leur structure de dépense “. Le Sud-Kivu se doit de jouer sa partition en tant que province dirigée par un disciple de Joseph Kabila, assure-t-on dans son entourage.
    AVEC AMANI J.

    Pas de commentaire