LODJA : Elle prend le corps sans vie d’une inconnue pour sa fille

    49
    Lodja, la place du marché

    Un corps sans vie a été retrouvé, nu les mains ligotées, emballée dans un sac en plastique, le 14 décembre 2017 au bord de l’avenue Lodi au quartier Lumumba à Lodja. Il s’agissait d’une personne de sexe féminin âgée d’environ 22 ans, qui portait une grossesse, selon des sources policières. Mais son identité n’avait pu être établie par l’Officier de police judiciaire et l’administrateur du territoire de Lodja, accourus sur les lieux. D’autant que plus que le chef de la cellule et de l’avenue Lodi ainsi que le président des jeunes du quartier Lumumba, craignant des représailles, avaient choisi de prendre la fuite devant les représentants de l’Etat.
    Le même jeudi 14 décembre au soir, une dame, non autrement identifiée, s’est présentée sur les lieux où gisait le corps inerte, assurant qu’il s’agissait de sa fille disparue depuis plusieurs jours. Le corps récupéré et nettoyée en vue de la mise en bière, la dame se rendra compte de sa méprise : la mort était tout sauf sa fille chérie. Il fallait rendre le corps de la défunte à … ses propriétaires (parents) inconnus, ce que la dame a tenté de faire en diffusant un communiqué désespéré sur les antennes locales de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC). Avec quelque succès, puisque la malheureuse a finalement été identifiée : il s’agissait d’une étudiante en troisième graduat d’une université de la place.
    D.K.

    Pas de commentaire