LINAFOOT, 2EME JOURNEE ZONE OUEST : Victoire facile de Renaissance FC sur Ndombe : 4-0

    69

    Le FC Renaissance du Congo a battu facilement l’As Ndombe de Bandundu sur un score lourd de 4 buts à zéro jeudi 6 octobre au stade Tata Raphaël de la Kethulle dans un match comptant pour la 2ème journée de la 22ème édition du championnat de la Ligue nationale de football/Division I, championnat d’élite de la République Démocratique du Congo, un championnat dans lequel les deux formations sont à leur première participation.
    Le coup d’envoi donné, les deux équipes entrent dans le jeu et essaient de donner le meilleur d’elles, mais cinq minutes plus tard, le FC Renaissance du Congo va prendre le dessus sur son adversaire, qui sur le terrain donne l’impression de ne pas être habitué à jouer devant des supporters aussi nombreux venus soutenir les bana Fibo.
    Il faudra attendre la 33ème minute pour voir l’ouverture du score du coté de Renaissance, un but de Rody Manga Sissoko sur une tête plongeante. La partie va se poursuivre et Ndombe essaiera de construire le jeu, mais en vain. Cela permettra aux poulains du coach Eric Tshibasu de marquer le deuxième but de la rencontre à la 40ème minute, signé par Rashidi.
    A une minute de la fin de la première période, Manga Sissoko s’empare d’une balle perdue au milieu du terrain par l’AS Ndombe pour s’offrir un doublé.
    C’est sur ce score que les deux équipes vont se rendre aux vestiaires. En deuxième mi-temps, les Orange de la capitale dominent tous les compartiments, mais ratent plusieurs occasions. Dont trois transversales et plusieurs tirs ratés.
    C’est encore dans la dernière minute de la partie que Muloko verra son tir non cadré dévié par un défenseur de l’As Ndombe et terminer sa course dans les filets de l’équipe représentative de l’ex. province du Bandundu.
    4-0 sera le score final de cette rencontre de la deuxième journée pour la Zone Ouest du championnat de la Ligue nationale de football de la Division I. Grâce à cette victoire, FC Renaissance de Kinshasa prend la tête du classement provisoire du championnat avec 6 points et une différence de 6 but marqués et zéro encaissé.
    DCMP peine pour empocher 3 points devant MK
    dcmp_str_16_001_640_350_1
    Sous un soleil de plomb, le Daring Club Motema Pembe (DCMP) a fait face au Football Club MOKE (FC MK) de Kinshasa le mercredi 5 octobre dernier dans l’après-midi pour la 2ème journée de la Ligue Nationale de football (LINAFOOT). Le match s’est disputé au Stade Tata Raphaël. DCMP a peiné pour empocher les 3 points de la rencontre. Score final : 2 pour les Immaculées et 1 pour FC MK.
    C’est une équipe des Immaculés qui maîtrise son sujet qu’on a vu dans la première partie de la rencontre. Une domination territoriale qui s’est matérialisée par de nombreuses attaques. Ainsi, à la 11ème minute, c’était la libération pour les Immaculés. Sur un coup de pied de coin de Ricky Tulengi, Manitu Zododo dévie de la tête et Jean-Marc Makusu Mundele conclut l’action, inscrivant ainsi son deuxième but pour le début de la saison. A la 39ème minute, Ricky Tulengi accompagne le coup franc de Junior Kone et offre aux Immaculés leur deuxième but.
    A 2-0, tout semblait marcher pour le mieux pour Motema Pembe, mais des contreperformances ont été constatées. A l’image par exemple de Doxa Gikanji. Après plus de deux semaines sans s’entraîner, en raison d’une blessure, le capitaine des vert et blanc n’a fait que du tourisme tant en première mi-temps qu’en deuxième. D’ailleurs, une dizaine de minutes après les citrons, il s’est éteint complètement, entraînant son équipe dans la dégringolade.
    L’unique but de MK a été obtenu à la 55ème minute sur une mauvaise sortie du gardien vert et blanc, Siadi, permettant ainsi à Wane Leba de couper la trajectoire d’une balle arrêtée.
    A partir de ce moment, DCMP a subi une véritable domination signée FC MK. En effet, les deux derniers quarts d’heure ont paru une éternité et un enfer pour les Immaculés.
    Le public mécontent a dû acculer le coach Otis Ngoma et le contraindre à opérer certains changements. Après un conciliabule avec le préparateur physique, Gikanji quitte le terrain et est remplacé par Kikuama Mujinga, deuxième buteur lors du match de la première journée face au Racing club de Kinshasa. Mais, l’effondrement de Motema Pembe n’en a pas moins continué.
    Au coup de sifflet final, c’était un ouf de soulagement pour les supporters qui ont exprimé avec véhémence leur mécontentement. Décidément, le démon du doute n’a pas encore quitté les Immaculés qui, malgré les deux victoires, ne sont pas totalement convaincus du coaching d’Otis Ngoma.
    Shark XI tombe devant RCK
    Le même mercredi 5 octobre 2016 toujours au stade Tata Raphaël de la Kethulle en début d’après-midi et un autre duel a opposé le Racing club de Kinshasa (RCK) à FC Shark XI et s’est soldé par le score de 2-1.
    Les buts de RCK ont été marqués par Kiala Lassa à la 75ème minute sur balle arrêtée et Kamoko Masasa à la 85ème dans un cafouillage. Pourtant Shark XI FC a été le premier à ouvrir le score à la 30ème minute grâce à Bakulu Bitumba. Alors qu’il était mené avant la pause, RCK a renversé la vapeur en deuxième mi-temps au point de remporter la rencontre. Gagnant ainsi ses trois premiers points. Rappelons que devant DCMP, RCK avait courbé l’échine ; concédant une défaite (2-1).
    Didier MBOKANDJA SHAKO

    Pas de commentaire