L’HOTEL DE VILLE MET UN TERME A LA RUMEUR : Papa Olangi, inhumation à la Nécropole, pas à Limete

12
Pasteur Olangi Onasambi

Fini la rumeur, certes, fondée sur une demande en bonne et due forme des organisateurs des funérailles du pasteur Joseph Olangi Onasambi, d’inhumer l’illustre disparu dans les installations de son église sur la 17ème rue Limete. Dans une correspondance datée du 9 octobre 2017, signée du Gouverneur André Kimbuta Yango en personne, l’Hôtel de ville regrette de ne pouvoir accorder l’autorisation sollicitée et propose un carré spécial au cimetière dit de la Nécropole entre Ciel et Terre dans la commune de la Nsele. « Aussi, ne pouvant vous accorder l’autorisation sollicitée de procéder à l’inhumation de l’illustre disparu dans vos installations, le Gouvernement provincial de Kinshasa vous concède-t-il un carré spécial à la Nécropole Entre Terre et Ciel dans la commune de la N’sele », lit-on dans cette correspondance gouvernorale qui, au passage, réitère ses sincères condoléances aux adeptes de l’église dite du Combat Spirituel à l’occasion du décès du grand serviteur de Dieu que fut Joseph Olangi.
En fait, la mairie de Kinshasa n’aura fait que respecter les lois en matière d’inhumation, qui avaient déjà commandé la fin de non-recevoir réservée à la demande d’inhumation d’Etienne Tshisekedi, le leader de l’UDPS décédé début février 2017 en Bruxelles, au siège de son parti à la hauteur de la 10ème rue Limete résidentiel. « Aucune inhumation ne pourra avoir lieu que dans un terrain affecté aux inhumations, aucune habitation ne peut être élevée à une distance inférieure à 50 mètres des cimétières », avait rappelé à cette occasion l’autorité urbaine.
Joseph Olangi Onasambi, le représentant légal du Ministère chrétien du combat spirituel, est décédé à l’âge de 69 ans, le 1er octobre 2017 à Johannesburg en Afrique du Sud.
J.N.

Pas de commentaire