LES COMMERCANTS INDO-PAKISTANIAIS LES REJETTENT : RD CONGO, des billets de cent dollars consacrés au diable ?

20
Billets de dollars US

Ce n’est pas une lettre d’alphabet, comme d’habitude, qui suit le numéro de série de certains billets de 100 dollars en circulation, mais une étoile verdâtre. Selon des commerçants indopakistanais de la place, la Réserve fédérale américaine, l’équivalent de la Banque centrale du Congo, BCC, a émis un lot des billets de 100 dollars pour des raisons plutôt mystiques, à la gloire du diable! Voilà une affaire qui fera polémique, à n’en pas douter, surtout en ces temps de disette. Un billet de cent dollars, ça ne se gagne pas tous les jours… même à la Primature, l’on tire le diable de la fauche par la queue.
«Aux Etats-Unis, ça ne se consomme pas ces billets », assure Moustapha, commerçant et gérant d’un magasin non loin de l’ex-Chez Basile, sur une allée qui ouvre sur le marché central sur l’avenue Commerce à Kinshasa. Malgré des achats qui dépassaient les 130 dollars effectués par une dame, le commerçant s’est montré intraitable. Fervent musulman, il a dit ne pas vouloir sacrifier sa foi à l’autel des affaires. « C’est le cinquième magasin qui refuse les billets de 100 dollars avec étoile…pour la même raison : c’est le dollar du diable ! », confiera Mme Nadia, la trentaine. Qui, finalement, se résout de s’en remettre à une maison de change, non loin de la Sonas. Les deux billets de cent dollars sont aussitôt échangés contre des Francs congolais, sans que le cambiste, un rd congolais bon teint, ne manifeste la plus petite aversion contre le billet vert.
Déterminée, Dame Nadia retourne chez le magasinier de tantôt, Moustapha, pour compléter ses achats. Elle lui rapporte que des cambistes acceptent sans condition ces billets à étoile…du diable. «Vous, rd congolais, n’avez pas la bonne information… », lui souffle-t-il. Avant d’ajouter à demi-mots, en termes imagés, «Vous servirez de cobayes !».
Mardi dernier, une consœur d’Afrika TV avait connu la même infortune. Aucun magasin tenu par des Indiens ou des Pakistanais n’a voulu de son billet de 100 dollars avec étoile. Elle aussi a dû recourir à un cambiste pour se débarrasser du billet vert prétendu « maudit » …du diable venu du diable vauvert. Les quelque rd congolais vivant aux Etats-Unis, par nous contactés, ont dit n’avoir pas encore aperçu un billet de 100 dollars avec étoile. Il sied de rappeler que le billet de 1 dollar, toujours en cours aux Etats-Unis, ont été démonétisés par les cambistes de Kinshasa, alors qu’à Goma, il y a encore quelques semaines, le billet de 5 dollars avait du mal à passer des transactions quotidiennes. Nous y reviendrons.
P. LEVI M.

Pas de commentaire