LA MACHINE A VOTER A TRAVERS LES PROVINCES : Miabi et Kabeya Kamwanga sous le charme

43
Une mère de famille teste la machine à voter

Les Chefs coutumiers et la population de ces territoires de la province du Kasaï Oriental adoptent la machine à voter
La campagne nationale de sensibilisation lancée par le Président de la CENI depuis le 19 janvier 2018 atteint tous les territoires de la République Démocratique du Congo. Petit à petit, cette campagne maque de son empreinte de plus en plus de couches de la population. C’est le cas dans les territoires de Kabeya Kamwanga et Miabi dans la province du Kasaï Oriental où le Secrétaire Exécutif Provincial de la CENI/ Kasaï Oriental, appuyé par la logistique de la MONUSCO, s’est déplacé le 05 mai dernier pour une mission de service afin de poursuivre la vulgarisation du calendrier électoral, loi électorale et la manipulation de la machine à voter, rapporte une dépêche de la centrale électorale parvenue au Maximum.
A cette occasion, vingt-trois personnes se sont exercées avec succès sur la machine à voter dans chacune des entités. Parmi elles, les Administrateurs de ces deux territoires, le personnel administratif, les responsables religieux, les chefs coutumiers, une personne vulnérable (albinos) et les personnes de divers âges.
C’est avec enthousiasme que les populations de ces deux territoires ont accueilli cet important outil de vote. Responsables des confessions religieuses, autorités locales, jeunes, représentants des partis politiques ont tous assisté à des expérimentations de la machine à voter dans ces entités.
Ailleurs à travers le pays, la campagne de sensibilisation sur la machine à voter poursuit son bonhomme de chemin. Plutôt avec succès.
A Kinza Mvuete, les élèves finalistes expérimentent la machine à voter
Les épreuves hors session de l’Examen d’Etat qui se déroulent à travers le pays ont offert l’opportunité à Madame Astrid Nkembi, Chef d’Antenne de la CENI dans le territoire de Sekebanza dans la province du Kongo Central de sensibiliser les élèves nouveaux électeurs présents à Kinzau Mvuete pour participer à la dissertation et au jury pratique. Au total 57 participants élèves dont 33 filles et 18 garçons ont expérimenté la machine à voter.
Par ailleurs, les agents de la Direction Générale des Impôts (DGI) et les opérateurs économiques de Seke Banza ont été sensibilisés sur les innovations de la loi électorale et la machine à voter. C’était dans la salle Kavuzi Nord à Kinzau Mvuete. Ici, les 93 participants ont expérimenté la machine à voter.
Ilebo, un cadre de concertation avec le comité local de sécurité élargi du territoire
Dans le cadre des activités de sensibilisation électorale sur les innovations de la loi électorale, le calendrier électoral et la machine à voter, les membres de l’Antenne CENI Ilebo, sous la conduite du Chef d’Antenne Eugène Pitshiawoto Pero, ont animé le 05 mai dernier un cadre de concertation avec tous les membres du Comité local de sécurité. C’était dans le bâtiment administratif du territoire. 3 exposés ont fait l’objet des échanges : les innovations à la loi électorale ; le calendrier électoral et la machine à voter. Après ces exposés et le jeu de questions-réponses, les participants sont passés chacun pour expérimenter la machine à voter.
A Bandundu-ville, étudiants et autorités académiques de l’ISTM ont expérimenté la machine à voter
Lancée depuis le début du mois d’avril 2018, la campagne de sensibilisation sur la loi électorale, le calendrier électoral et la machine se poursuit normalement dans la province du Kwilu, tant au niveau du chef-lieu de la province qu’au chef-lieu des territoires.
Au niveau du chef-lieu de la province du Kwilu, à Bandundu ville, en l’absence du SEP en mission de supervision dans les Antennes, c’est Madame Vandame Georgine et Monsieur Jean Luc Nzashi, respectivement, Chargée de sensibilisation et éducation Civique et Informaticien qui ont animé une activité de sensibilisation à l’Institut Supérieur de Techniques Médicales de Bandundu (ISTM/ Bandundu) dans une salle remplie comme un œuf. Au total 835 personnes ont assisté à la campagne de sensibilisation sur la loi électorale, le calendrier électoral et la machine à voter.
Prenant la parole, le Secrétaire Académique a souhaité la bienvenue à l’équipe mixte CENI-MONUSCO et PNUD pour cette activité qui vient se greffer à l’horaire habituel des cours au sein de leur institution, avant d’accorder la parole à la CENI.
Madame Vadame Georgine, a centré son message sur les innovations de la loi électorale et les grandes lignes du calendrier électoral. Elle a invité, par la suite, les autorités académiques, le personnel administratif et les étudiants à s’approprier le processus électoral et à se préparer pour les élections du 23 décembre 2018.
Après son intervention, l’informaticien du SEP, Monsieur Jean Luc Nzashi, est passé à la démonstration sur la machine à voter : le vote par photo, par le numéro et le vote blanc puis une simulation du vote par assistance d’une personne ne sachant ni lire ni écrire. Une sentinelle de l’ISTM, née en 1935, a voté avec la machine à voter sans assistance.
A la fin de vote, l’informaticien a procédé au dépouillement manuel des bulletins de vote pour obtenir le résultat. L’auditoire était très satisfait de la démonstration.
J.N.

Pas de commentaire