KENYA : Kabossé (Rd Congo) et Kanda King (Kenya) en concert jumélé

    5

    L’artiste musicien Kaba Bulembi dit « Kabossé Mbua Kanda » bosse plutôt dur. Depuis qu’il a quitté Wenge Musica Maison-Mère de Werrason, ce battant a fait sienne un adage de sa langue tribale, le kikongo : « Lubatela kinia » (Dites-leur que jamais je ne baisserai l’étendard). Et cela semble se vérifier. L’artiste fait ce qui lui est possible pour se tenir au diapason d’autres ensembles musicaux de sa génération, bien côtés en République Démocratique du Congo et, pourquoi pas, un peu au-delà.
    Kabossé a donc récemment séjourné en Zambie où ses singles et albums, « Voiture sans moteur » (qui lui avait déjà valu le prix de la deuxième édition « Muana mboka »), « Biloko ya Boma » « Ya kulembola » (très suivi actuellement sur You Tube et autres) lui ont permis de maintenir la dragée haute. Concernant précisément de « Ya kulembola », le nouvel opus, il y a lieu de noter que son franc succès qui déborde des frontières nationales attire les producteurs étrangers branchés qui sollicitent les productions en live de Kabossé dans certaines villes africaines.
    Se confiant dernièrement au Maximum, Kabossé ne dissimule pas sa satisfaction, en raison de nombreuses invitations à se produire en terre kényane, notamment. L’artiste, qui séjourne présentement à Nairobi, annonce son premier concert dans la capitale kényane le 1er décembre, puis dans la ville portuaire de Mombassa où il affrontera les mélomanes le 2 décembre 2017. Son producteur aurait, dans télégramme, assuré à son grand coach Héritier Mvuki (présent à cet entretien) qu’il a déjà vendu plus des trois-tiers de billets d’entrée et pris toutes les dispositions nécessaires quant au meilleur séjour de l’artiste rd congolais et de sa suite.
    Kabossé annonce qu’à Nairobi, il chantera en duo avec un musicien de la place du nom de Igwe Presda Bandason. Tandis qu’à Mombassa, il fera un autre duo avec le Kenyan Ricky Mololo.
    Afro Rumba Festival
    Kabossé a également attiré l’attention des organisateurs du festival « Afro Rumba Festival » qui se tiendra durant la première quinzaine du mois de décembre prochain dans la ville de Nairobi. Le rd congolais et son groupe sont retenus parmi les formations musicales qui agrémenteront la soirée festivalière du 9 décembre 2017, en concert jumelé avec l’une des icônes musicales kenyanes dont la popularité sur place n’est plus à démontrer, Kanda King.
    D’autres artistes du cru du sol kényan seront également au rendez-vous Ivonne Shanneyz, Darze Kaleng, etc. S’agissant donc ce festival d’un grand enjeu culturel de niveau continental, où la rumba africaine est mise à l’honneur, Kabossé et son grand coach Héritier Mvuki assurent que la direction de l’orchestre a opéré une minutieuse sélection des musiciens et danseuses qui se préparent intensément à un spectacle époustouflant en vue de défendre valablement la musique rcongolaise longtemps porte-étendard de la rumba en Afrique.
    La Nativité et la Saint Sylvestre
    Au vue de cet ambitieux programme qui retiendra Kabossé et son orchestre durant toute la première moitié de décembre, cette vedette de la chanson tient néanmoins à apaiser ses nombreux fans en RD Congo. Car, pendant les fêtes de la Nativité (le 25 décembre 2017), il va livrera un grand concert dans la salle de l’hôtel Béatrice à la la Gombe, dans le cadre de la promotion de son actuel album : « Ya kulembola », en présence de des invités de marque et des mélomanes qui viendront déguster la saveur de ce décibel de haute facture artistique.
    Pour la Saint Sylvestre, Kabossé offrira aux mélomanes kinois un concert en public sur le terrain Assossa dans la commune de Kasa-Vubu. Sans oublier Kisantu, sa ville natale, où il invite ses nombreux fanatiques de la cité de Kinkonka, d’Inkisi, de Madimba, etc. à ne pas manquer à son concert du 28 décembre prochain.
    Zenga Ntu

    Pas de commentaire