INCOMPATIBILITE DE FONCTIONS A L’EDG : Ngoy Mulunda rend le tablier

    21
    Pasteur Ngoy Mulunda

    C’est fait depuis le mois de juin dernier, mais c’est seulement au milieu de la semaine dernière que le Pasteur Daniel Ngoy Mulunda, connu de l’opinion pour avoir dirigé la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) en 2011, l’a formellement annoncée. Le président de l’EDG se retire de la direction du parti pour incompatibilité des fonctions. Et perd automatiquement sa qualité de président du conseil politique du Centre de Jean-Pierre Kambinga. « J’ai pris cette décision à cause de l’incompatibilité qui me frappe en raison de ma fonction pastorale qui m’appelle à une neutralité et surtout que j’ai un mandat au SEAC/SADC (Conseil consultatif électoral de la SADC) où je représente la RD Congo », explique l’ancien président de la CENI dans un communiqué signé de Kigali, à la 11ème assemblée générale de la CETA (Conférence des Eglises de Toute l’Afrique).
    Daniel Ngoy Mulunda Nyanga demeure néanmoins fondateur et autorité morale et candidat de l’EDG aux provinciales et aux législatives à Malemba Nkulu, selon ses propres dires. C’est Mafa Mulunda qui préside désormais aux destinées du parti politique. « Il faut donc que l’opinion sache que je me suis retiré du conseil politique permanent du Centre et de la direction de l’EDG. Je ne peux donc plus engager le Centre où je suis membre par l’appartenance de l’EDG et ne peut même pas engager l’EDG jusqu’à la fin de mon mandant au SEAC et vice-versa, les décisions du Centre ne m’engagent pas non plus », écrit l’ancien président de la CENI.
    J.N.

    Pas de commentaire