IL EST DE LA 4ème OU 5ème GENERATION DE LA MUSIQUE CONGOLAISE : Ferré Gola, adepte de la rumba-odemba

    6
    Ferre, avec Youssoufa

    Ferré Gola, on ne peut plus en doute, compte aujourd’hui parmi les chanteurs rd congolais qui se distinguent par leur savoir-faire. L’artiste s’est résolument aligné sur la voie de la rumba-odemba, comme nombre de ses aînés avant lui, dans le TP OK Jazz, le Negro Succès, le Vévé Immortel, le Sosoliso, etc.
    Abordé il y a quelques jours, « Jésus des nuances », ainsi qu’on le surnomme, confirme cette perception que les mélomanes et critiques d’art ont de son art musical. Il se lance sur les pas des grands chanteurs comme Madilu Multisystèmes, Lassa Carlyto, Manda Chante et tant d’autres qui, par leurs belles voix entraînent les auditeurs vers d’inouïes délices. Ferre avoue, en effet, adorer la rumba-odemba.
    Parlant cependant de sa dernière livraison sur le marché, notamment de l’album ; « Qu’est-ce que j’avais dit ? », Ferré Gola affirme que cet opus marche bien, et particulièrement sur You Tube où, dès le premier jour, elle a compté plus de 1.500 vues. « Naturellement, Je suis quelqu’un qui sait patienter et d’un choix méticuleux. Je vous assure que représenter et défendre comme il faut la musique de mes origines, la Rd Congo et l’Afrique demeure ma passion ». L’artiste reconnait ainsi humblement la lourde responsabilité, mieux le défi qu’il faut relever au nom des mélomanes de son pays.
    Pour le moment, grâce au succès récolté par l’album largué sur le marché du discographique, Ferré et son orchestre reçoivent et doivent honorer beaucoup d’invitations à se produire à étranger, qui sont encore à l’étude avant une réponse définitive.
    Zenga Ntu

    Pas de commentaire