HOPITAL GENERAL DE REFERENCE DE WATSA : Kibali Gold Mine finance 4 nouveaux pavillons

28
Le PDG de Kibali Gold Mines (archives)

Construit depuis l’époque coloniale, l’Hôpital Général de Référence de Watsa, une des vieilles structures sanitaires de la province du Haut-Uélé, éprouve de sérieux problèmes d’infrastructures. Dans le cadre de l’accompagnement des œuvres sociales sanitaires en faveur de la communauté locale, la société Kibali Gold Mine qui opère dans le territoire de Watsa, précisément dans la cité minière de Durba, a fait don de 26.000 USD. De l’argent frais qui doit servir à la construction de 4 compartiments à usage de dépôt à l’Hôpital de Watsa. La durée des travaux prévus est de deux mois au maximum.
Un de ces bâtiments servira à la conservation des vaccins destinés aux enfants dans les quatre autres zones de santé de Watsa. Notamment, Gombari, Makoro, Faradje et Aba.
Le coup d’envoi des travaux de construction a été donné mercredi 4 juillet 2018 par l’administrateur de territoire de Watsa, Innocent Makanda Mwamba Lubusu, en présence de plusieurs autorités de la place, des agents et cadres des services de santé ainsi que des représentants du département social de Kibali Gold Mine, partenaire qui a financé le projet.
Pour le médecin chef de zone de santé de Watsa, le docteur Crispin Lokutu, l’heure était à la satisfaction consécutive à l’acte caritatif posé par Kibali Gold Mine. Les constructions lancées s’inscrivent le cadre des stratégies d’appui au développement de la zone de santé de Watsa, qui elles-mêmes constituent la mise en œuvre du plan national de développement sanitaire visant l’amélioration des infrastructures sanitaires en RD Congo.
Alain PANGUIMO
Correspondant à Isiro

Pas de commentaire