PROVINCES

HAUT-UELE/ISIRO : RN 25 Isiro-Wamba-Niania : vers le désenclavement

La province du Haut-Uélé, à l’instar d’autres provinces du pays, n’a pas encore bénéficié de la politique des Cinq Chantiers de la République. Autant que la Révolution de la Modernité prônée par le président de la République, Joseph Kabila. C’est une des raisons qui expliquent le retard en matière de développement à la base dans le Haut-Uélé.
La problématique de la RN 25 reliant la ville d’Isiro à Wamba, PK 51-Niania demeure d’actualité, de ce point de vue. Malgré les efforts fournis par l’ancien vice 1er ministre du gouvernement Muzito 1, Simon Bulupiy Galati, l’ancien Commissaire Spécial sortant, Célestin Bondomiso Bebysiame et le gouvernement provincial en place. Les efforts du gouvernement Jean-Pierre Lola Kisanga se justifient. Ils ont été couronnés par l’arrivée, samedi 1er décembre 2018 à 17h 50’ à Isiro, du tout premier bus de l’agence de transport en commun « Na Ngolu Coach », d’une capacité de 64 passagers ainsi que leurs bagages.
Il sied de rappeler que c’est depuis bientôt 34 ans que le dernier bus de transport en commun régional s’est rendu à Isiro. Parce que les routes étaient en état de délabrement très avancé, voire, impraticables.
Sous la conduite du gouverneur de province, Jean-Pierre Lola Kisanga, un accueil délirant a été réservé à l’arrivée du bus « Ngolu na Coach » à Isiro, précisément à la Mairie de la ville située en face du Rond-point Patrice Emery Lumumba. C’était en présence des agents et cadres des différents services publics étatiques et paraétatiques, des ministres provinciaux et membres du gouvernement provincial, des militants et militantes de partis politiques. L’heureux évènement a coïncidé avec la campagne électorale dans la région.
Alain PANGUIMO
Correspondant à Isiro

Partagez cet article