HAUT-UELE/ISIRO : 34 rebelles Centrafricains Antibalaka capturés

27
J.P. Lola Kisanga, avec le staff de la Raw Bank Isiro

La causerie morale hebdomadaire du chef de l’Exécutif provincial du Haut-Uélé, Jean-Pierre Lola Kisanga, samedi 26 mai 2018, s’est focalisée sur la situation sécuritaire dans la province du Haut-Uélé. Au cours de cette causerie repartie en deux grandes étapes, Jean-Pierre Lola Kisanga a expilqué que la situation sécuritaire est globalement calme dans sa juridiction. Nonobstant, des petites alertes sécuritaires ci et là. Notamment, aux limites frontalières entre le territoire de Niangara dans le Haut-Uélé, et celui d’Ango dans la province voisine du Bas-Uélé, où les forces de l’ordre ont affronté une colonne de rebelles Centrafricains antibalaka. Les forces de défense et de sécurité rd congolaises se sont valablement et vaillamment acquitté de leurs obligations de protection et de défense du territoire national en mettant en déroute les rebelles Centrafricains. 34 Antibalaka, parmi lesquels un général et un officier supérieur ont été capturé à l’issue des combats, a révélé Jean-Pierre Lola Kisanga.
Les affrontements s’étant déroulés entre le territoire d’Ango et celui de Niangara à la frontière entre les provinces du Haut Uélé et du Bas-Uélé, les rebelles capturés sont transférés à Buta, chef-lieu de la province du Bas-Uélé, a encore explique le gouverneur Lola Kisanga. En attendant leur extradition vers leur pays d’origine sous l’égide du gouvernement central en collaboration avec le Monusco.
Le 1er citoyen du Haut-Uélé profité de l’occasion pour féliciter les forces de défense de la RD Congo dont il a chaleureusement salué la bravoure.
La seconde partie de cette causerie morale qui s’est déroulée dans la grande salle Mgr Odon de Wild à la cathédrale sainte Thérèse de l’Enfant Jésus à Kinkole, Jean-Pierre Lola Kisanga a fait la restitution de la mission qui l’a conduit respectivement à Kinshasa, à Kisangani, à Niania, à Wamba, au PK 33, avant de regagner Isiro il y a quelques semaines.
Alain PANGUIMO
Correspondant à Isiro.

Pas de commentaire