HAUT-UELE/DURBA : Du matériel didactique pour 26 écoles maternelles

27
Remise de matériel didactique aux écoles maternelles

Une ONGD dénommée « Ami de la jeunesse », opérant dans le territoire minier de Watsa, en étroite collaboration avec l’entreprise Kibali Gold Mine, vient de doter les 26 établissements scolaires de la province éducationnelle III des kits complets de matériels didactiques, composés notamment de guitares, alphabets français pour apprentissage des enfants du cycle maternel, jeux de pool, jeux de chiffres, ordinateurs pour enfant, ardoises, cartons de papiers duplicateurs et papiers bristols, pendules et tant d’autres objets de divertissement. Les faits se sont déroulés vendredi 7 septembre 2018, dans la salle polyvalente de Durba.
Madame Passy Zero, coordinatrice de cette structure non gouvernementale d’appui aux œuvres sociales de développement en faveur de la jeunesse, a, dans le mot de circonstance prononcé à cette occasion, indiqué que ces matériels didactiques qui viennent en appui au secteur de l’éducation vont désormais faciliter l’apprentissage des enfants du cycle maternel qui ainsi suivront les enseignements dans des conditions aussi adaptées à leur niveau.
Flatté par l’organisation de cette activité scolaire, le PDG de Kibali Gold Mine, Charles Wells, qui a présidé personnellement cette cérémonie de remise officielle des matériels didactiques aux différents responsables d’établissements de la place, a déclaré que l’éducation dépend tout d’abord de la base. D’où, l’utilité et l’importance de scolariser les enfants dès le bas-âge. Le patron de Kibali a indiqué par ailleurs que l’éducation est une priorité inscrite depuis toujours dans les annales de l’entreprise. Kibali Gold Mine se dit très disposée à intervenir dans ce secteur crucial en cas de besoin. Charles Wells a profité de l’occasion pour lancer un vibrant appel à la communauté de Watsa qu’il a exhortée à ne pas garder les enfants à la maison sous prétexte de manque de moyens financiers. Car, selon lui, si on n’a pas une éducation de base dans le monde d’aujourd’hui, on est complètement limité en termes d’opportunités…
Alain PANGUIMO
Correspondant à Isiro

Pas de commentaire