GOUVERNEMENT : 655 millions pour les conseils des ministres

    66
    Réunion du conseil des ministres

    Les réunions du Conseil des ministres vont coûter, au bas mot, 656.067.393 FC, pour l’exercice 2018, apprend-on au ministère de Budget. Convertie au taux budgétaire de 1813.4 FC /$, cette somme représente quelque 361.789 dollars. Et plus de 700.000 dollars si l’on applique le taux officiel de paie dans l’administration publique.
    L’an dernier, le gouvernement n’a tenu que six réunions ordinaires du Conseil des ministres. Selon des sources bien renseignées au ministère du Budget, les membres du gouvernement ont droit à des primes et autres gratifications, chaque fois qu’ils se retrouvent en réunion de Conseil des ministres. Pour 2018, primes et gratifications et indemnités non permanentes s’élèvent à près de 160 millions de FC, précisément 158.558.697 FC, soit plus de 170.000 dollars au taux officiellement appliqué dans l’administration. Le Budget prévoit également un peu moins de 190 millions de FC (188.950.000FC) pour la location et l’affrètement des moyens de transport en faveur de leurs excellences.
    Il y a encore ce poste des dépenses pourtant décrié lors des conférences budgétaires par la mouvance de la société civile, à savoir fournitures et petits matériels-non autrement explicités- qui absorbent près de 230 millions de FC (229.279.348FC).
    Autre rubrique, celle inhérente à l’impression, à la reproduction, à la reliure et à la conservation des documents, 79.279.348 FC.
    Pour mémoire, le gouvernement Bruno Aubert Tshibala Nzhenze compte cinquante-neuf membres dont trois vice-premiers ministres, neuf ministres d’Etat, trente-cinq ministres et onze vice-ministres. D’ordinaire, les réunions de Conseil des ministres sont présidées par le Chef de l’Etat en personne.
    POLD LEVI

    Pas de commentaire