FORMATION DES MEMBRES DES BRTC : Lancement du niveau 2 de la cascade de formation à la CENI

8
Formation des MBTRC à la CENI

Le Rapporteur Adjoint de la CENI, Onesime Kukatula Falash, a lancé officiellement mardi 12 juin 2018 à partir de Goma au Nord Kivu la formation des Membres des Bureaux de Réception et Traitement des Candidatures (MBRTC).
Pour le lancement de l’opération de l’identification et de l’enrôlement des électeurs, l’assemblée plénière de la CENI avait choisi le Nord Ubangi. Aujourd’hui, c’est le Nord Kivu et précisément à Goma que le lancement officiel de la formation de tous les membres des Bureaux de Réception et Traitement des Candidatures sur l’ensemble du territoire national a lieu, en la salle Emmaüs dans le quartier des Volcans en plein centre-ville de Goma.
Avant verte cérémonie, Onesime Kukatula Falash s’est acquitté du devoir protocolaire de présenter ses civilités au Numéro 1 de la Province du Nord Kivu, le Gouverneur Julien Paluku Kahongya.
Devant la presse nationale et locale venue l’interroger au sortir de cet entretien, le Rapporteur Adjoint de la CENI a expliqué que l’activité qui l’a amené à Goma s’inscrit dans la continuité de l’exécution du calendrier électoral de la CENI qui est donc prête à tenir les scrutins combinés présidentiel, législatifs national et provincial le 23 décembre 2018.
Le Rapporteur adjoint de la CENI a souligné que la formation qui va durer 7 jours concerne les juristes, informaticiens, logisticiens et les agents commis à la Réception et Traitement des candidatures.
Une douzaine de modules de formation permettra à ces membres des BRTC de répondre aux trois types de contentieux électoraux : les contentieux des listes, les contentieux des candidatures et les contentieux des résultats. L’objectif de la formation est donc de minimiser le taux de contentieux et le taux de déperdition. Et Onesime Kukatula Falash de stigmatiser le fait que la CENI insiste sur le professionnalisme de sorte que les candidats soient bien orientés dans la constitution et le dépôt de leurs dossiers et donc qu’il n’y ait pas des contestations.
Devant les participants à cette cascade de formation, le Rapporteur Adjoint a d’abord salué le travail abattu lors de l’étape de l’enrôlement des électeurs. C’est ainsi qu’il a exhorté tout un chacun à faire preuve du même dévouement afin qu’au final le résultat du travail dans les BRTC donne zéro contentieux et zéro déperdition.
Formation à Bandundu Ville
Dans la province du Kwilu, le Secrétaire Exécutif Provincial de la CENI, entouré du Superviseur et des experts venus de Kinshasa, a procédé mardi 12 juin 2018, en la Salle de réunion du SEP Kwilu, dans la commune de Basoko, à Bandundu Ville, à l’ouverture de la formation des MBRTC et des Logisticiens du SEP et des Antennes du Kwilu.
Trois temps forts ont marqué cette cérémonie : lecture du programme par Syvain Khoy, Chargé des Scrutins, Formation et Inscriptions ; mot d’orientation et présentation des apprenants par Guy Nshimba ; intervention du Secrétaire Exécutif Provincial, Jean-Robert Muyense.
Prenant la parole, Monsieur Jean-Robert Muyense a souhaité la bienvenue à Bandundu à tous les facilitateurs venus de Kinshasa, aux membres des Antennes et les candidats membres des Bureaux de Réception et Traitement des Candidatures.
Il a informé les participants du fait que dans 11 jours exactement, la CENI par une décision, convoquera l’électorat. Il a martelé en disant qu’à travers cette dernière cascade de formation, la CENI entame le tout dernier tournant décisif vers l’inscription des candidatures.
Les partis et regroupement politiques doivent se préparer à déposer les dossiers des candidatures de leurs candidats dans le délai de 15 jours suivant le calendrier électoral, soit du 24 juin au 08 juillet pour la députation provinciale et ce, dans les 7 circonscriptions électorales que comptent la province du Kwilu. Il n’y aura aucune prolongation même d’un jour.
Pour terminer son adresse, le SEP a mis en garde tous les agents (permanents et temporaires) à garder la neutralité, la transparence et la discrétion. La CENI ne ménagera aucun effort pour sanctionner sévèrement ceux qui marcheront à l’encontre des instructions de la hiérarchie.
Par ailleurs, il exhorté les apprenants à suivre la formation avec assiduité et détermination car, après évaluation objective, tout le monde ne sera pas retenu à l’issue de la formation.
Il faut noter que cette cérémonie a été marquée par la présence des partenaires internationaux de la MONUSCO et du PACEC-PNUD.
Ouverture au Kasaï Central à Kananga
C’était dans la grande salle des ressources humaines de l’EPSP en présence des partenaires de l’assistance internationale de la MONUSCO, de l’équipe des facilitateurs venus de Kinshasa et des apprenants venus de différentes antennes de la CENI qu’a été lancée la cascade de formation des membres des Bureaux de Réception et de Traitement des Candidatures.
Après le mot d’orientation du Superviseur et présentation des participants, le Secrétaire Exécutif Provincial de la CENI Kasaï Central, Joseph Mputu, a procédé à l’ouverture de la formation. L’occasion était propice pour le n°1 de la CENI dans cette province de rappeler le comportement responsable à adopter et les antivaleurs à combattre. D’où son invitation lancée aux apprenants à intérioriser tous les modules qui seront donnés afin de remplir correctement le travail qui les attend à partir du 24 juin 2018, à savoir la réception et le traitement des dossiers des candidatures à la députation provinciale.
J.N.

Pas de commentaire