Politique

FCC : 342 députés pour défendre le Code minier

Une législature consacrée à la défense du nouveau Code minier adopté au cours de la législature précédente par le parlement de la RD Congo, qui rétablit le pays dans ses droits en matière d’exploitation des ressources minières dont regorge son sous-sol. C’est la quintessence du message de Joseph Kabila, l’autorité morale du Front Commun pour le Congo (FCC) aux élus nationaux du pays sur les listes des partis et regroupements politiques membres de la vaste plateforme. Les faits se sont déroulés dimanche 24 février 2019 au parc animalier de la N’Sele dans la périphérie de Kinshasa. Le Chef de l’Etat sortant y a reçu les élus FCC au nombre de 342 exactement, qui composent la majorité parlementaire de la 3ème législature rd congolaise.
A l’occasion, Joseph Kabila a également rappelé à ses hôtes l’obligation de défendre la souveraineté nationale, le bien-être de la population, la stabilité des institutions, entre autres. L’autorité morale du FCC a ainsi particulièrement insisté sur la nécessaire cohésion et la discipline au sein de sa famille politique.
Avant de s’adresser aux élus FCC, Joseph Kabila s’est fait présenter ses troupes à l’Assemblée nationale, qui se répartissent de la manière ci-après : – Mosaïque PPRD : 116 députés
– AFDCA : 41 députés
– AAB : 30 députés
– AA/A : 22 députés
– AABC : 22 députés
– ADRP : 22 députés
– PALU-A : 17 députés
– ACO : 12 députés
– ABCE : 11 députés
– AAAC : 10 députés
– ATIC : 9 députés
– CODE : 8 députés
– ALLIANCE : 8 députés
– ADU : 6 députés
– G18 : 4 députés
– APECO : 3 députés
– PRP : 1 député.
J.N.

Hits: 55

Partagez cet article