ETATS-UNIS – RD CONGO : Michael Hammer proposé nouvel ambassadeur

    84
    Mike Hammer

    C’est l’ambassade américaine à Kinshasa qui l’annonce : Michael Hammer est proposé nouvel ambassadeur des États-Unis en RD Congo.
    Le président Donald Trump avait néanmoins déjà annoncé lundi 18 juin 2018 son intention de nommer Michael A. Hammer à Kinshasa. Faisant ainsi suite à une demande pressante d’un groupe de sénateurs l’exhortant à s’impliquer davantage dans la recherche d’une solution à la crise en RD Congo mais aussi à nommer un successeur à James Christopher Swan, l’ambassadeur en place.
    Marié et père de 3 enfants, Michael Hammer est né le 26 décembre 1963et parle couramment l’espagnol, le français et l’islandais. Il a grandi en Amérique latine, vivant au Honduras, au Salvador, en Colombie, au Vénézuela et au Brésil. Le nouvel homme de confiance de Donald Trump est détenteur d’un baccalauréat obtenu à l’Ecole de service extérieur Edmundu A. Walsh de l’Université de Georgetown et une maîtrise de la Flecher School of Law and Diplomacy de l’Université de Tufts et du National War College de la National Defence University.
    Michael Hammer est membre du Senior Foreign Service. Le 21 juin 2013, il nommé ambassadeur des Etats-Unis au Chili par Barack Obama, après avoir occupé les fonctions de secrétaire d’Etat adjoint aux affaires publiques de 2012 à 2013.
    Auparavant, M. Hammer avait été directeur principal de la presse et des communications et porte-parole du Conseil National de Sécurité à la Maison-Blanche (2009-2011). Il avait rejoint le service extérieur en 1988, servant à l’étranger en Bolivie, en Norvège, en Islande, au Danemark, notamment. À Washington, Mike Hammer a servi dans le Centre des opérations du Département d’État comme adjoint spécial du sous-secrétaire d’État aux affaires politiques, Marc Grossman. Il était responsable des affaires latino-américaines.
    J.N.

    Pas de commentaire