CENI ITURI : Les autorités provinciales à l’épreuve de la machine à voter

    29

    Après le retour à Bunia des membres du Secrétariat Exécutif Provincial de la CENI ITURI venus participer au premier niveau de la cascade de formation sur la machine à voter, les grandes lignes du calendrier électoral et les innovations de la loi électorale à Kinshasa, le secrétaire exécutif provincial de l’Ituri, Jimmy Matari Angha, a présenté au gouvernement provincial conduit par Abdallah Pene Mbaka Jefferson, la machine à voter. Etaient aussi présents dans la salle à cette occasion, les membres du bureau de l’Assemblée provinciale, ceux du comité provincial de sécurité et la Monusco représentée par sa Section électorale.
    Dans sa présentation, le SEP CENI Ituri a d’abord remercié les autorités provinciales ainsi que les autres partenaires pour leur accompagnement pendant la révision du fichier électoral en Ituri. Jimmy Matari a rappelé que le résultat obtenu par l’Ituri lors de la publication du nombre des enrôlés par entité le 6 avril dernier est le fruit d’un effort commun. Et en a profité pour solliciter l’implication des autorités dans la sensibilisation de la population de l’Ituri sur la machine à voter en vue d’atteindre 90 % des électeurs.
    A la fin de la cérémonie, le Gouverneur de province s’est déclaré très satisfait et a demandé à toute la population Iturienne de se préparer aux élections. Il a promis son implication et son appui total à la campagne de sensibilisation.
    Tout en soulignant devant l’assistance que la date du 6 Avril prévue pour la publication des statistiques des enrôlés par entités avait été respectée par la centrale électorale, Jimmy Matari a ramassé les grandes lignes du calendrier électoral, la réception des listes actualisées des partis politiques, la publication des statistiques des électeurs par entité. Au stade actuel, la CENI a déjà introduit auprès du Gouvernement central l’avant-projet de loi sur la répartition des sièges à soumettre à l’adoption du parlement pour promulgation par le Président de la République Démocratique du Congo le 8 Mai 2018.
    Suivrons après cette étape, la convocation de l’électorat le 23 juin 2018, le dépôt des candidatures pendant 15 jours pour les candidats députés provinciaux (Du 24 juin au 08 juillet) et pendant 15 autres jours pour les candidats députés nationaux et candidats président de la République. Les élections auront bel et bien lieu le 23 Décembre 2018.
    Dans le même cadre de la sensibilisation, le SEP/ITURI a fait état des innovations apportées sur la loi électorale, soulignant les dispositions modifiant et complétant la loi n° 06/006 du 9 mars 2006 portant organisation des élections présidentielles, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales.
    P.H. MALUTAMA

    Pas de commentaire