54ème COUPE DU CONGO DE FOOTBALL : Championne, l’AS Nyuki relance le Grand Nord Kivu

    34
    Nyuki, au sacre dimanche 15 juillet 2018 à Kolwezi

    L’événement a eu lieu à Kolwezi, dans la province du Lualaba. L’Association Sportive Nyuki de Butembo a raflé la coupe du Congo de football à l’issue de la finale qui l’a opposée aux kinois de JSK (Jeunesse Sportive de Kinshasa). Cueillis à froid par le but matinal de Bola, les vert et noir de Butembo ont attendu la seconde période pour revenir au score, avant de l’aggraver dans les ultimes minutes de la partie.
    Dimanche en présence du 1Er ministre Bruno Tshibala représentant le président de la République et du ministre des sports, Me Papy Niango, les kinois de la JSK n’ont, en réalité, joué que durant une demi-heure. Pour le reste, ce sont les athlètes de la province du Nord Kivu, soutenus par le public de Kolwezi, qui ont fait le jeu. Un jeu assez peu cohérent, loin du niveau des matchs de la Ligue Nationale de Football, l’autre compétition qualificative pour les compétitions africaines en RD Congo. A Kolwezi, la détermination l’a emporté sur la mentalité fétichiste de kinois convaincus longtemps avant le démarrage de la partie qu’ils ramèneraient le trophée dans la capitale. Il n’en aura rien été. Jonas Mumbere et Serge Kamumu, véritables héros de Butembo, en avaient décidé autrement.
    Sacrée championne, la formation la plus populaire de la région qui court de Lubero à Kasindi à la frontière ougandaise a fait la fierté de millions de supporters : Nyuki succède ainsi à l’AS Kabasha, l’autre formation vert et noir de la province du Nord Kivu, du côté de Goma celle-là. Dimanche dernier, alors que les amoureux du ballon rond suivaient la finale de la coupe du monde Russie 2018 qui opposait la France à la Croatie, du côté de Beni-Butembo, l’air était à la fête. Selon des informations d’internautes, sur les collines de Lubero qui surplombent Butembo, des combattants mai-mai seraient sortis de leurs tanières pour fêter le sacre de Nyuki. D’autres sources rapportent que des stations de vente de carburant ont distribué le précieux liquide aux motocyclistes, très nombreux dans cette partie du pays. Le fief vert et noir aurait même, selon des informations qui restent à vérifier, des morts parmi les fêtards, un motard qui aurait plongé droit sur un talus, entre autres.
    Des supporters prêts à se sacrifier ou à être sacrifiés, Nyuki en a toujours connu. La formation avait été radiée des instances footballistiques régionales et nationales à la fin des années ’90. Parce qu’au terme d’une partie particulièrement disputée, des incidents impliquant des supporters vert et noir de Butembo avaient entraîné morts d’hommes.
    Nyuki, c’est seulement depuis quelques années que la formation a été remise sur orbite. Sans avoir perdu de la gagne qui caractérise ses dirigeants, athlètes et supporters. Les vert et noir de Butembo représenteront la RD Congo et le Nord Kivu à la coupe de la Confédération Africaine la saison prochaine. Et livreront leurs rencontres internationales au stade de l’unité de Goma, vraisemblablement.
    J.N.

    Pas de commentaire